Histoire & Héraldique


Une rencontre dans les Caraïbes entre deux passionnés de voyages, des continents, des îles et de leurs autochtones :
Lorenzo et Ercole. Le premier a plongé dans tous les océans, le second a couvert près de soixante-dix pays. À travers leurs périples, ces deux aventuriers découvrent que chaque nation possède des armoiries uniques aux motifs et sujets inspirés de leur propre histoire. Ils décident alors de lancer  "Coats of Arms". Leur capacité créative donne une interprétation artistique et originale des supports que sont les armoiries; leur but est de pouvoir offrir une collection dont l’originalité plongera chaque personne au sein de nations parfois oubliées, en y soulignant la magie de leurs sites naturels respectifs.

Une équipe compétente de graphistes et de stylistes a su délivrer la quintessence du concept souhaitée par les créateurs: une élégance intemporelle, rattachée à la diversité du monde, une authenticité des matières, à la fois légères à porter et adaptées aux climats chauds. Les modèles sont réalisés par les meilleurs spécialistes et confortés par l’excellence des finitions. Être bien dans son vêtement parce qu’il est beau, original, paré de couleurs qui éclatent sur chacun des modèles. La collection est une valeur sûre, durable et identitaire, grâce à l’éthique de sa conception.

C’est en Europe, entre 1120 et 1150, qu’apparaissent les premières armoiries. Leur but est simple : identifier les combattants et leur appartenance sur les champs de bataille, tant leurs armures et leurs heaumes, qui les couvrent de la tête aux pieds, les rendent anonymes…
Dans un premier temps, les chevaliers ornèrent leurs boucliers de figures géométriques, animales ou végétales. Puis ces symboles furent reproduits sur leurs surcots, étoffes qui les différenciaient des ennemis, mais protégeaient aussi les armures des effets du soleil et de la pluie : c’est ainsi que le terme «  Coats of Arms » fit son apparition…                        
Par définition, l’héraldique est l’étude scientifique des blasons et des armoiries, celle des Hérauts du Moyen-Âge. C’est à partir de cette période que l’héraldique s’est développée à travers l’Europe en tant que système d’identification des personnes et de leurs appartenances aux diverses classes sociales ou familiales. Par la suite, les armoiries ont été utilisées pour définir les régions, les nations ou encore les corporations de métiers. Sans approfondir cette science qu’est l’héraldique, il faut noter qu’elle s’appuie sur quatre disciplines:

                                                                     
Le blasonnement : au XIIe siècle, lors de tournois, les chevaliers arboraient leurs boucliers qui décrivaient dans un langage spécifique leurs armoiries avec des règles précises quant aux couleurs, motifs et textes s’échappant parfois des compositions traditionnelles, tout en se rapprochant du génie héraldique.
La composition : pour la réaliser, on s’appuie sur la branche généalogique de la personne et la symbolique que l’on veut exprimer à travers ses armes.
La décoration : représentée par le graphisme des blasons sous forme d’armoiries.
L’héraldique historique : support pour l’obtention d’informations concernant les symboliques sociales de familles ou individus.

À vous désormais de découvrir à travers les collections « COATS of ARMS » tous les symboles des armoiries qui s’inscrivent dans l’appartenance même de ces petites nations ou micro-territoires indépendants - ou pas -patchwork de cultures, de traditions et de diversité.

Paiement sécurisé

Multiples moyens de paiement

Keep Green Keep Blue

Keep Green

No Child Labour
Livraison

Livraison colissimo


Frais de port gratuit
à partir de 300 €